Derniers articles
 
 
Accès membres
 

Article publié le lundi 15 octobre 2007 par Siffert carrelage
Visite de La Doge à La Tour de Peilz

La Confrérie du bâtiment à découvert un magnifique bâtiment à La Tour de Peilz, afin de connaître les fondements et le travail de La Protection du Patrimoine Suisse, l’heimatschutz ( http://www.heimatschutz.ch/f/default.shtm ), plus connu en suisse romande sous l’appellation Art Public ( http://www.sapvd.ch/ )
Le domaine de la Doges, siège de la Société d’Art public,lui a été légué en 1997 par André et Odette Coigny de Palézieux, “à titre de témoin de l’habitation d’une famille vaudoise bourgeoise aux 18e,19e et 20e siècles”,comme le stipule le testament d’André Coigny.

La Doges est située sur les hauts de la commune de la Tour-de-Peilz, en contrebas du chemin des Bulessees dans un secteur de vignoble et de champs encore bien préservé des nuisances urbaine.

Tout le secteur a gardé un charme campagnard qui plonge le promeneur dans l’atmosphère de la Nouvelle-Héloïse…

Le domaine est d’une superficie de 4,75ha l’entrée marquée par 2 pavillons d’habitation conduit par une allée de marronniers au groupe de bâtiments principaux ordonnés autour d’une cour principale. Cet ensemble comprend :

  • au nord, 2 corps de logis encadrant l’entréede la cour
  • la maison de maître à l’est
  • à l’ouest un grand rural
  • au sud une terrasse fleurie – un peu à l’écart, une ancienne tour transformée en habitation.
image

L’ensemble bâti est entouré de vignes, de prés et de vergers. Une grande partie du vignoble situé devant la terrasse, à été légué par la famille Coigny à la Confrérie des Vignerons de Vevey

Grâce aux fonds qui ont été légués parallèlement pour l’entretien du domaine,
la Société d’Art public a entrepris en 2001-2002 un certain nombre de travaux de restauration de la maison principale et de son annexe, qui devenaient urgents : la réfection de la charpente a été l’occasion de créer dans les combles un logement pour l’intendant.
Au rez de chaussée l’ancien garage a été réaffecté en petite salle polyvalente et les commoditésont été aménsagées dans une partie des caves de l’annexe. Depuis l’automne 2002, l’ intendant réside sur place. (Monsieur Eric Kempf, architecte, membre du bureau et conseiller de PATRIMOINE SUISSE).

La procédure de classement de la Doges a abouti. Le périmètre de classement s’étend largement autour de la propriété de sorte que l’aménagement des parcelles voisines devra tenir compte de cette mesure de protection. En plus de la reconnaissance par le Canton de l’importance du site de la Doges, de ses bâtiments, de son parc et des parties agricoles et viticoles, c’est aussi la reconnaissance de la belle entreprise de restauration qu’il viennent d’achever.

Icon_print